1397385149

Les visas

Voyager à l’étranger rime souvent avec formalités administratives pour acquérir le sésame qui permettra de découvrir un nouveau pays : le VISA.Pour notre voyage autour du monde, nous avons dû nous poser ces questions uniquement pour notre périple en Asie,

Mercator_World_Map

Notre itinéraire

Puisque nous partons alors que l’hiver s’installe doucement en France, et que nous avons souhaité faire un itinéraire le plus « météorologiquement » adapté, nous débutons par l’Asie. Là-bas la saison sera sèche (vs. mousson) et chaude, et quand nous arriverons en

vieduvoyageur

La vie au quotidien

Nos proches nous interrogent souvent sur notre façon de gérer les tâches du quotidien : comment se procure-t-on la monnaie locale, comme fait-on notre lessive, où mange-t-on ? Cela nous a donc donné l’idée d’écrire cet article, pour tout vous dévoiler de

Notre voyage en Argentine, bilan

Randonnées sensationnelles, glacier colossale, chutes d’eau grandioses, animaux sauvages de tailles remarquables. La nature en impose en Argentine !

L’inconvénient, c’est qu’il faut en faire des kilomètres pour apprécier tout ça. Avec 5 trajets en bus de plus ou moins 20h en un mois, il faut de la patience et prendre le temps d’absorber fatigue et dépenses.

D’ailleurs, à ce sujet là, nous avons été plus que perplexes devant l’économie du pays. On se demande quand même combien de temps va pouvoir durer ce grand écart entre le taux officiel et officieux. Ce dernier nous aura malgré tout bien rendu service : sans l’existence de ce marché parallèle, nous n’aurions jamais pu tenir notre budget serré.

Enfin, notre quête du parfait alfajor (un gâteau typiquement argentin, composé de 2 biscuits en sandwich sur une couche de dulce de leche) aura été vaine. Notre gourmandise a bien entendu été récompensée mais aucun n’a égalé le premier que nous avions dégusté en Bolivie, acheté à un vendeur ambulant.

L’Argentine n’a pas été un pays des plus reposants, mais bien l’un de ceux où nous en avons pris plein les yeux. Un final de toute beauté !

En chiffres :

  • 9 hôtels et 1 appartement en location
  • 9 bus
  • On a pas compté les bières…
  • 268 km à pied, soit 94 600 pas
  • 39,58€ par jour, par personne (hors avion, hors location de voiture)

 

Ambiance (douche) tropicale à Iguazu

Ambiance (douche) tropicale à Iguazu

Nous voici arrivés à Puerto Iguazu, une petite ville située au nord de l’Argentine, coincée entre le Brésil et le Paraguay. Terre rouge, végétation luxuriante, temps lourd et chaud, nous sommes de retour dans une région au climat tropical. Quel contraste avec ce que nous avons vu avant en Argentine !

Nous sommes ici pour visiter une des merveilles naturelles du monde : les chutes d’Iguazu. Composé de plus de 200 cascades, le site est spectaculaire.

Lire la suite

De Punta Tombo à la Péninsule Valdés : découverte fructueuse de la faune terrestre et marine

De Punta Tombo à la Péninsule Valdés : découverte fructueuse de la faune terrestre et marine

Pour observer les animaux sauvages dans leur espace naturel, il y a une part de chance : être au bon endroit, au bon moment, tout en ayant les conditions climatiques les plus propices.

Nous en avions fait les frais au Népal : nous nous étions rendus dans un parc excentré pour voir des tigres et malheureusement ils ne se sont jamais montrés à nous.

En allant vers Puerto Madryn et la Péninsule Valdés en cette saison, nous espérions avoir un peu plus de chance pour voir ses magnifiques animaux, terrestres et marins, et nous avons été comblés !

Lire la suite

Notre itinéraire en Argentine

Et voilà, ça y est. Notre dernière destination.

Pour cette dernière étape, nous nous sommes gardés :

  1. De l’énergie. Il nous en reste encore un peu, pour faire plein de belles randonnées dans le sud et pour supporter tous les longs trajets qui nous attendent.
  2. Du temps. Un mois et quelques jours pour parcourir du sud au nord les terres argentines, dont une semaine entière à Buenos Aires pour se réhabituer au sédentarisme.
  3. De l’argent. L’Argentine est l’un des pays les plus chers de l’Amérique du sud. Les transports sont particulièrement onéreux (une centaine d’euros pour chaque long trajet, multiplié par 5…). Nous avons réussi à économiser un peu d’argent au cours des 11 derniers mois par rapport à nos estimations, que nous serons probablement amenés à utiliser ici. Nous avons aussi entendu parlé du système officieux du Blue dollar qui permet d’économiser jusqu’à 30% sur le taux de change et représente pour les voyageurs, un moyen conséquent pour faire des économies.

Il y a beaucoup à découvrir en Argentine et nous voulons profiter un maximum du dernier pays de notre voyage.

map ArgentinaLos Antiguos, où nous avons traversé la frontière (A) > El Chalten (B) et El Calafate (C) pour randonner, voir des montagnes et des glaciers > Rio Gallegos (D) > Puerto Madryn (E) pour découvrir la faune marine de la Peninsula Valdes > Bahia Blanca et sa région (F) > Puerto Iguazu (G) pour voir les plus belles chutes d’eau du monde > Buenos Aires (H) pour se réaccoutumer à la vie citadine, sortir dans les bars, flâner dans les cafés, faire du shopping, etc.

 

Notre voyage au Chili, bilan

Le Chili regorge de sites naturels magnifiques et nous avons retrouvé avec joie les paysages montagneux (et la neige). Nous sommes particulièrement contents d’avoir suivi les conseils de voyageurs plutôt que ceux de l’office du tourisme de Santiago, et d’avoir prolongé notre descente en Patagonie, où nous avons entre autre fait une incroyable randonnée sur le glacier Los Exploradores.

Le froid aurait pu être pénible, mais nous avons vite constaté que le Chili, bien plus développé que la plupart des pays dans lesquels nous avons voyagé jusqu’ici, offre des hébergements aux standards élevés. En particulier, les maisons d’hôtes y sont très agréables et généralement bien chauffées.

En chiffres :

  • 11 hôtels
  • 12 bus, 3 bateaux, notre premier auto-stop
  • 14 bières, 1 cubis de vin, 2 pisco sour (c’est contre le froid)
  • 227 km à pied, soit 33709 pas
  • 27,33€ par jour, par personne (hors avion)

Perdidos en la maravillosa Carretera Austral

Perdidos en la maravillosa Carretera Austral

Nous voici en Patagonie ! Plus précisément, au nord de la Patagonie chilienne, dans la région de la Carretera Austral, du nom de la route qui la traverse. Une région extraordinaire, aux paysages somptueux, où l’hiver embellit les montagnes, créant des panoramas à couper le souffle. Un endroit d’autant plus exceptionnel que nous sommes seuls. Les seuls touristes étrangers à braver les vents froids, parfois la neige, ainsi que le service minimum de transport pour venir admirer la nature ici.

Lire la suite